Vendredi 24 Mai 2024

Compte rendu N°805

Accueil
Compte rendu des sorties

16/11/2023

aven du Truc de Marion

Bilan de la sortie:
On se retrouve à quatre pour aller voir le boyau actif au fond de la cavité.
Il y a un peu plus d'eau et chaque fois que l'on croise un petit actif, Pierre s'exclame, "ça coule là!"
Effectivement, on se mouille bien avec les passages bas pour accéder au fond du boyau.
Arrivé sur la zone de stockage, on constate que tout l'actif part dans le fond et alimente sans doute le petit siphon. Mais ça souffle!
Me souvenant de la perte côté gauche, je creuse un peu pour dévier le ruisselet. ça coule bien moins. Quand faut y aller...
Quelques mètres plus loin, je passe la date laissée par Marc S dans l'argile près de trente années plus tôt. ça frotte mais ça passe. Plus au fond, le siphon est bien désamorcé en voûte mouillante. Je prends un bain mais c'est trop juste pour poursuivre. Dommage, ça monte un peu au sec après la baignoire qui doit faire deux bons mètres. Une longue marche arrière me permet de retrouver tout le monde.
Xavier et Pierre ont trouvé une autre perte sur la gauche qui une fois un peu élargie permet le passage de toute l'eau. Mathieu s'engage dans le fond. Arrivé sur la voûte mouillante, il trouve lui aussi un petit soutirage. La voûte mouillante commence alors à se vider.
Pendant ce temps, on bosse plus en amont pour canaliser l'eau et moins se mouiller (pas pour le retour, de toute façon, on a déjà pris "un bain"). Un barrage sera "élevé" pour canaliser toute l'eau dans le petit soutirage.
Mathieu revient au bout d'un moment... la tête devant! Il a pu faire demi-tour (?) Il est passé! Bilan: ça remonte ensuite pour partir sur le droite mais après plusieurs mètres, les galets obstruent tout le passage.
M....
Xavier s'engage pour aller voir. Même constat mais il ne sent plus de courant d'air à la fin du boyau.
re M...
Est-on passé à côté de quelques choses?
J'y retourne, re-bain et même constat: ça monte après la voûte mouillante, en haut de celle-ci, un petit passage à gauche souffle (l'air vient sans doute de là) et ça pince plus loin. Peu d'espace pour travailler, pas de lieu de stockage, et pas d'air.
re re M...
Je me tape une seconde marche arrière, trop étroit pour moi le demi-tour.
On ressort tous les bidons et la corde. Il faudra sans doute confirmation par d'autres copains mais les espoirs semblent déchus de ce côté là.
On est dehors vers 23h.

Participants :
Pierre, Mathieu, Xavier et Laurent Ca