Mardi 23 Octobre 2018

Compte rendu N°639

Accueil
Compte rendu des sorties

03/02/2018

le grand sud!

Bilan de la sortie:
Samedi 3 :l'aven du Gendarme proposé par notre sudiste Laurent Peyrou, cavité avec fouille archéo protégée, concrétions jaunes et drôle de bêbête fossilisé le tout emballé d'une bonne couche d'amitié et de rigolade! suivi le lendemain de ça :

Dimanche: 09:30 à crapahuter dans le Garrel de quoi faire une Belle boucle.
Parcours direct jusqu'à la salle Des Niphargus, repas au bord de l'eau, monté jusqu'au Dôme (+190) tout là haut sur cette coulée superbe même si elle bouche tout après. Ensuite direction la cheminée des Galets en passant par la liaison réseau nord / labyrinthe des pas perdus. La cheminée est un peu arrosée mais nous grimpons malgré tout voir le bout de l'escalade (+120). Avons nous pris la bonne direction là haut? L'autre section du puits à l'air de monter plus haut... À vérifier avant de continuer peut-être.
Nous rejoignons ensuite la Salle des pas perdus en passant par le labyrinthe et la corde. Arrivée toujours sympathique dans ce gros volume à 20 m de haut en milieu de paroi.
Pour continuer la série des bouts du Garrel, direction le siphon des pas perdus en passant par la descente dans les blocs au fond de l'entonnoir au bout de la salle. Eau tellement clair qu'on a du mal à en distinguer la surface. Niveau moyen d'hiver : à peine un peu sous le haut de la corde.
Et quand même, on commence à se diriger vers la sortie. La rivière était au niveau de son déversoir, on a enfin pu mettre de l'eau dans les bottes et même jusqu'au nombril.
Puis vu qu'on avait encore du temps devant nous, de l'énergie, que l'eau n'a pas semblé si froide et mouillée et qu'il mérite le détour on est passé contempler le Miroir en haut du P100.
Jolie boucles dans ces paysages bien varié du Garrel - et au passage 450 m De puits dans l'Hérault.
Avec Aude H.(TNT), Guillaume et Yann G.
(Compte-rendu de Yann G)

Bon, présenté comme ça et quand on ne connaît pas on a du mal à imaginer le truc mais faite moi confiance cette cavité est fantastique! tant au niveau de la variété des paysages que du travail accompli durant les 50 années de vie du CLPA (escalade sur plusieurs cheminées allant de 100 à 230m dans du gros volume, plongée, topo, prospection surface, coloration, désob... et il en reste!)
Je vois le Garrel comme la Clujade de chez nous mais en plus volumineux.
Le retour maison fut rude et le litre de café à l'aire du Caylar salutaire...

Participants :
TNT : Laurent P, Aude CLPA : Pauline, J-Marie, Patrick, Gabriel, guillaume, Yann