Lecture d'un article


Vendredi 6 octobre 2006
EXPLORATIONS 2005 MASSIF DU COTIELLA
19- 27 OCTOBRE 2005

cotiella : l'équipe de choc!
Participants du GS TNT :
Gilles Dufort, Odile Galzin, Blanchet Philippe, Chalvet Laurent, Guillaume LEGRAND

GS CHANAC : Guillaume et Gillou TRAUCHESSEC, Landry PONS

Philippe BENCE

19 OCTOBRE : Laurent et Philipe Bence. Montée au refuge, arrivée à 1H30

20 OCTOBRE : Laurent et Philipe Bence.
Portage, équipements jusqu’au bas du P130 TPST 6H30

21 OCTOBRE : Laurent et Philipe Bence.
Aller et retour à la voiture pour récupérer du matos et de la nourriture.

22 OCTOBRE :
Gillou, Philippe Blanchet, Odile, Guillaume L et T, Landry
arrivée au parking à 16 H00, montée en 1H45, arrivée au refuge à 18H30

Laurent et Philipe Bence : équipement du reste de la partie connu du A55 jusqu’à –300.
Equipement en première dans un grand puits (30m) et puit suivant (15m). Arrêt sur manque de plaquettes. 33 spits ont été plantés. Conclusion de Laurent : à quand le perfo ?????

23 OCTOBRE :
Odile, Laurent, Landry, guillaume T, Gillou Direction le A55. Equipement de la suite des puits en première ainsi que topographie à suivre.
Sortie à 19 H TPST 9H.
Beaucoup d’eau dans la cavité certainement due aux pluies de la nuit. Certains découvrent la fraîcheur des trous d’altitude….
Arrêt à la base des puits L’actif part à gauche dans une galerie en descente tandis qu’une galerie étroite et haute absorbe le courant d’air.

Guillaume L, Philippe, Gilou : Equipement du A340 trouvé et exploré par l’équipe précédente.
Le but est de poursuivre la désob à –38. Après avoir donné quelques coups de marteaux, nous estimons mieux l’importance du boulot. Un perfo est indispensable pour faire les trous avant de casser le bloc. Remontée et déséquipement. TPST 4H


24 OCTOBRE :
Guillaume T, Philippe, Gillou : Prospection. A136 (bouché à –8) A109 (bouché à –15 par neige et pierre) A12 Notre listing n’est pas tout à fait à jour : la présence d’une corde indique qu’il est en cours d’exploration.

A190 : Situé loin du secteur de l’A8, à l’opposé du A55. L’entrée est une diaclase large de 1 m, obstruée par des gros blocs. Un puit de 20-30 m est sondé en dessous. Une étroiture entre blocs est tentée mais cela ne passe vraiment pas !
Nous entamons une désob à un autre endroit et en deux heures nous réussissons à passer. Nous descendons jusqu’à –25. Arrêt sur un palier qui surplombe un puit à plusieurs paliers visible avec de la neige. Présence de courant d’air. L’entrée de ce trou est à 2300m. A suivre…


A55 : Odile Landry désob-équipement d’un P10 dans la galerie vue la veille et pointe jusqu’à une étroiture en laminoir à demi-noyée. Profondeur : environ –400, -410

Guillaume L et Gillou : topographie jusqu’à l’étroiture. Sortie vers 23H
Départ de Laurent et Philippe Bence dans la matinée.


25 OCTOBRE :
Gilles, Gillou, Guillaume L accompagne Odile qui s’en va. Aller retour au parking afin de monter un peu de nourriture pour tous ces affamés.

Philippe Landry Guillaume T : descente pour désobstruer le laminoir avec des outils appropriés fabriqués sur place. Le laminoir est à moitié bouché par du sable (avec une couche de calcite sur le dessus) et de l’eau. Après 3 H de travail collectif allongés dans la boue liquide, Landry se lance et réussi à franchir ce passage. Nous le suivons et terminons le travail en tirant le sable vers l’aval. Sans le gobelet et le bâton de Gilles, tout ceci n’aurai pas pu se faire.
Nous poursuivons en courant pour nous réchauffer dans un joli méandre semi-actif jusqu’à un puit de 8-10 m.

Nous avons, ce soir là, la chance d’accueillir un randonneur Français (Claude) qui pensait se passer une soirée tranquille dans un refuge espagnol. Toute sa réserve de vin rouge et de pastis a été englouti dans l’apéro et le repas.


26 OCTOBRE :
A55 : Landry, Gillou, guillaume L. Equipement en première jusqu’à une petite salle avec plusieurs départs étroits . Le courant d’air semble se perdrent dans le fond, dans de l’impénétrable.

Repos pour Guillaume T, Gilles, Philippe.


27 OCTOBRE :
Philippe , Gilles, Guillaume T descendent au A55 pour topographier le fond et revoir cette salle. Pendant deux heures nous avons fouillé tous les passages étroits de cette salle. Nous pensions avoir trouvé une suite, mais bouché… Fin de la topographie à –436. A chaque fois, le courant d’air part dans des étroitures infranchissables. Dommage….

En remontant, je jette un coup d’œil à l’actif. Après 20-30 m de galerie, il se jette dans un petit puit presque descendable en opposition. La suite est peut-être par là……….

Déséquipement de la cavité : tous les amarrage sont retirés, les cordes sont lovés en haut des puits jusqu’à la base du P130.
De la base du P130 à la surface : déséquipement intégral.

Pendant ce temps : Landry, Guillaume L et Gillou range et prépare le départ.


28 OCTOBRE : rangement et départ vers le parking.

Arrivée en Lozère à Florac vers 21H30 le soir.





Philippe Blanchet



LISTE DANS LA CACHETTE REFUGE :

12 bouillons cubes
11 sachet Royco minute soupe
30 sachés thés
1 paquet figue
1 paquet banane séché
6 sachets flans
2 sachets soupe à cuire
1 portion lyophilisé 2 pers pâtes bolognaises.
400 gr de riz
briquet
3 kg de carbure
une grosse gamelle avec un couvercle


LISTE DANS LA CACHETTE A55 :

Cordes diamètre 9 : 24-17-20-36-7
Corde diamètre 10 : 60 m
Cordes diamètre 8 : 2 cordes pour le P130


LISTE BASE DES PUITS A55 :
Corde 30 m et 11m
2 kg de carbure